Ris

-Ris comme rythmes

Ce sont également d’autres recherches scientifiques qui ont inspiré le choix réfléchi et atypique des rythmes scolaires de l’école des CoLibRis. En France, pour de multiples raisons, personne n’ose tenter ce que de nombreux pédiatres, psychologues, chronobiologistes essaient de faire entendre à la société civile. A l’école des CoLibRis, nous osons proposer un rythme qui correspond à ce que sont les enfants. Ils travailleront donc moins chaque jour et auront plus de jours d’école dans l’année. Le temps scolaire se déroulera tous les matins de 8 h 30 à 12 h 10 du lundi au samedi pendant quarante semaines. Les vacances de la Toussaint, de février et d’avril dureront une semaine. Les vacances de Noël  seront similaires au calendrier officiel ainsi que la date de la sortie du mois de juillet. En revanche, l’école reprendra une semaine avant la rentrée officielle. Ce rythme hebdomadaire, régulier pendant six jours permet des matinées de bonne qualité car les enfants se couchent mieux le soir s’il y a de l’école le lendemain. Cette régularisation du rythme veille-sommeil a un impact positif sur les résultats scolaires et sur le niveau général des élèves. Même pendant les vacances, il est important de ne pas dérégler ce rythme veille-sommeil !

L’après-midi, des ateliers facultatifs, mais avec un engagement de présence, finiront à 16 heures (les mercredis et samedis après-midis seront vaqués). L’école des CoLibRis ne proposera pas de garderie car l’enfant a également besoin d’être chez lui et de retrouver son environnement familial. C’est aussi l’ennui qui crée l’envie de découvrir, qui donne l’opportunité à l’enfant de penser. Et il nous semble plus facile, pour un enfant,  de s’ennuyer chez lui que dans un lieu collectif !

Ainsi, l’école des CoLibRis sera une école où les besoins des élèves seront articulés avec les exigences de l’apprentissage et de la fraternité. En effet, la formation de la personne nécessite de donner aux élèves les armes de la connaissance, la force du jugement libre et de lui permettre d’exercer les vertus morales.

odio mi, dapibus Sed felis felis consequat. mattis lectus elit.